Kirghizstan

Des yourtes 17 Juillet

Après une petite nuit dans l'hostel je fais un rapide tour au Bazar. Quelques courses, un peu de cash et je pars chercher l'ambassade Tadjik pour avoir un permis de Pamir. Après beaucoup de sueur je trouve l'endroit et persuade la femme du bureau Tadjik de me donner le permis. 10 USD plus tard je pars pour les monts du Kirghizistan. 

dscn0123-1.jpg

En route je rencontre des bikers Allemands bien cool, puis Nicolas un Frenchi en 650 GS. Lui, il a connu toutes les difficultés du monde dans son trip, il peut écrire un livre. Et il y a aussi Charles, photographe pro qui s'est pointé en taxi. Bref, on s'est suivi pour aller passer la nuit dans un Yourte suivant le plan de Charles.

dscn0127-1.jpg

Les cols à 3500 m ça fatigue un peu ma Gigi. Pour faire simple à 2000/2500 m d'altitude elle perd un 1/4 de sa puissance, à 3000/3500 m c'est 1/2 de la puissance et à 4000 m c'est un solex.

dscn0143-1.jpg

Voila,le lieu est digne d'une carte postale. L'ambiance est chaleureuse et le repas a été inoubliable (je veux dire l'expérience culinaire est marquante à jamais).

dscn0147-1.jpg

Un peu d'exercice!

dsc4937-1.jpg

Des gorges 18 Juillet

Une carte postale faite par Charles.

dsc4939-1.jpg

Puis, je suis parti pour Osh. En route il y avait de quoi se régaler en panoramas de rêve.

dscn0174.jpg

dscn0183.jpg

Les variations thermiques entre les cols à 3500 m et les pleines sont rudes. On passe de 8 ou 10 degrés à 40° en quelques dizaines de minutes.

Le soir, j'ai trouvé un petit Hostel un peu pourave qui a fait l'affaire.

Montagnes, ho montagnes 19 Juillet

La chaleur écrasante de Osh m'a empêché de bouger avant 15h 30. J'étais tout mou. J'ai passé la mâtiné avec un Kirghiz qui apprend le Français. C'était bien agréable de bavarder tranquillement à l'ombre.

Le soir, j'étais à la dernière ville avant la frontière Tadjik. Le village devait être à 3000 m d'altitude et les nuits sont glaciales. Mais, j'avais reçu, dès mon arrivé, une proposition pour une demi pension chez l'habitant très agréable et on peut dire confortable. Bon, il faut savoir que l'eau courante et les sanitaire à l'intérieur n’existe que dans les grandes villes en Asie centrale.  

dscn0218.jpg

Les montagnes de la frontières Tadjik (7500 m).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site