Georgie

Batumi 06 Juin

Après une nuit dans un hôtel à 24 Euros (c'est pas mon budget normalement!), je me prépare pour la journée. En fait, ce préparer dépend d'une seule chose, "do you have the internet wifi? "

Direction l’ambassade Azérie, comme j'ai fait la ville en long en large et en travers la veille je n'ai pas de mal à me retrouver. Là, je rencontre deux Frenchis qui vont chercher leur visa. Comme ça c'est super bien passé pour eux, le gars de l'ambassade est de bonne humeur et est super cool avec moi. En fait, il a pris mes papiers et m'a dit de revenir le jour suivant à la même heure. Je ne pouvais pas rêver mieux, normalement il faut 2 ou 3 jours et le temps à passer dans l'ambassade peut être beaucoup plus long pour tout un tas de raisons...

Les français me donnent l'adresse d'une auberge de jeunesse bon marché, où je vais directement me poser. La suite de la journée m'apprendra que j'ai oublié une carte de crédit dans un distributeur en Turquie. Les distributeurs ne sont pas comme en France, ils ne sonnent pas pour indiquer qu'il faut prendre sa carte, si on a un peu la tête dans les étoiles (où déconnectée par des centaines de km sur des routes arides) c'est perdu.

Détente 07 Juin

Je récupère mon visa sans problème. A l'ambassade j'ai reconnue Roxane, une effervescente  Française de 21 ans, qui est partie toute seule de Paris avec son vélo à la peinture écaillée. Quand je préparais mon voyage je lisais déjà ses messages sur Forum voyage et depuis peux nous avions échangé quelques messages au sujet du visa Azéri. C'est follement amusant d'avoir l'impression que le monde peut prendre la dimension d'un village.

Le reste de la journée, je me suis promené dans cette ville où se mêlent des grattes ciels similaires à Bangkok, avec des HLM de l'ex bloc Soviétique.

dscf0113.jpg

Il y aussi quelques engins surprenants. 

dscf0101.jpg

De nuit les couleurs sont, elles aussi, assez surprenantes.

dscf0118-1.jpg

Un petit détour en montagne 08 Juin

Départ de Batumi pour aller dans le nord. Je n'avais rien de prévu pour mon itinéraire et tous les cyclistes que j'ai rencontré m'ont persuadés d'aller dans le nord à Mestia.

Une petite vu de la ville.

dscf0123.jpg

Comme il pleut beaucoup la végétation est luxuriante. Il y a des plantations de thé comme en Turquie entre Trabzon et la frontière Géorgienne. Rouler en Géorgie est assez éprouvant, car rien n'est respecté et les voitures roulent parfois à moins d'un mètre de moi! Sur la route j'ai recroisé la courageuse Roxane, qui roulait avec un cycliste Allemand. Je ne la reverrais pas, à moins d'avoir de gros problèmes avec Ginette!

Voilà un autre problème sur la route! Il y a tout le temps des animaux de ferme qui "vivent" là, sur le macadam, encore plus qu'au Laos. 

dscf0128.jpg

En approchant de Mestia j'ai commencé à voir les villages avec ces étranges tours. Chaque famille possède une tour.

dscf0131.jpg

Je suis arrivé en Mestia en fin d'après midi, le bon moment pour chercher où dormir. Je suis tombé du premier coup sur une auberge de jeunesse toute neuve, tenue par Sophia, une sympatrique Géorgienne de 23 ans. De plus, les gens sont vraiment agréables dans le coin.

Du sport! 09 Juin

La petite de ville de 1000 habitants se trouve à 1400 m d'altitude et aujourd'hui il fait beau. 

dscf0150.jpg

Je me suis un peu perdu au démarrage. Après une heure de cafouillage, 4 passages à gué pour rien, j’obtiens la bonne direction. Au passage, l'un des passages à gué m'a coûté un bains de pieds jusqu'aux genoux! Mais ce n'étais pas grave, car ce que je ne savais pas c'est qu'en fait il n'y avais pas de route pour rejoindre Lentekhi. Sur la carte que m'avais donné l'office du tourisme il y avait le dessin d'une route secondaire. Au final, c'est un chemin défoncé, boueux (fonte des neiges) et assez escarpé que j'ai dû franchir sur environ 130 km. Le sommet est à 2 600 m d'altitude. Il n'y a avait rient à manger sur la route. J'ai roulé comme en forcené toute la journée sans vraiment m'arrêter. Mais la beauté des lieux valait bien cet effort.

dscf0165.jpg

J'ai vu d'autre moto dans le chemin, dont certaines étaient vraiment moins maniables que la mienne. Cette BMW de 87 à vraiment du cachet. Mais il m'aura fallu aider à sortir cette moto de la boue moins d'un km après cette photo.

dscf0173.jpg

Je n'ai pas pris de photos des endroits vraiment difficiles à franchir, car j'étais déjà assez occupé... Mais voilà quand même une petite photo qui montre un peu les lieux.

dscf0175.jpg

 

J'ai suivi un groupe de motards Autrichiens jusqu'à Kutaisi. Nous avons trouvé une station service pour retirer toutes la boue accumulée sur les motos. Pour ma part, j'étais couvert de boue de la tête aux pieds! 

Eu suite, j'ai quitté le groupe d'Autrichien, car l'hôtel qu'ils avaient trouvé n'était pas dans mon budget. Vu la fatigue accumulée, j'ai vite demandé au locaux un hôtel bon marché et j'ai rapidement été emmené dans un endroit acceptable pour 19 euros. Le prix est un peu trop élevé par rapport à mes habitudes, mais il faut savoir s'arrêter avant de courir le risque d'un accrochage sur la route.

En rouet pour Tbilissi 10 Juin

Le ciel est toujours ombragé les matins.

dscf0186.jpg

Je quitte ma chambre d'hôtel pour aller visiter une grotte dans les environs. Je n'ai rien vu de particulier. Puis, j'ai pris la route pour Tbilissi. Cette portion de route n'avait elle aussi rien de particulier, à part ce curieux personnage.

dscf0189.jpg

Tbilissi est une grosse ville, dont la conduite nécessite une certaine dextérité. Après avoir visité plusieurs auberges de jeunesse, dont une très étrange, j'ai trouvé le coin bien tranquille qu'il me fallait. Le why not, à deux pas du centre, prix imbattable et remplie de voyageurs au long cours! Le soir j'ai rencontré Stéphane, un Italien mordu de moto. Dommage il prenait son avion pour l'Italie le soir même. J'espère bien le voir déboulé au guidon de sa street triple R, dans nos montagnes.

Révision 11 Juin

Une journée molle, oui, mais je n'ai pas perdu mon temps. Le matin j'ai fait des copies d'une carte de l'Asie centrale, qu'un jeune cycliste Polonais m'avait prêté. Une carte qui me manquait et que je n'étais pas près de trouver. En suite, j'ai trouvé dans l'auberge un vieux guide en Français sur l'Asie centrale. J'ai passé l'après midi à bichonner ma Ginette. S'était dans la rue, ce qui n'était pas vraiment pratique, mais je lui ai fais une révision complète (4 h de taf, bon normalement à la maison j'aurais mis la moitié). Le soir, une miss de Saint-Pétersbourg m'a gentiment donné des adresses mail de contacts à Moscou, pour mon retour.

dscf0192.jpg

Direction l’Azerbaïdjan 12 Juin

Encore un petit déj bien copieux au Why not, qui donne la pêche! Une série de photocopie, que j'ai fait faire pour les prochaines demandes de visa. Préparation de tout le matos, que j’installe une fois de plus sur la brelle, bien sanglée, bien harnachée. Petite prise d'info sur la route à prendre auprès de Benji le manager du Why not, que je note dans ma petite tête. En revoir à tout ce petit monde et je donne carte blanche à Ginette, qui me catapulte avec fougue dans ce magma motorisé.

De la route qui fait avancer, rien de plus. A 17h, j'arrive à la frontière Azérie. Une fois passé le poste Géorgien, j'arrive à celui de l’Azerbaïdjan où les jeunes militaires me font passé en premier. Après quoi j'ai tracé la route. Je suis passé par une petite ville au Nord du pays où il y aurait un intérêt, mais je ne devais pas regarder où il fallait. J'ai roulé jusqu'à une petite prairie bien planqué pour passer la nuit. 

dscf0194.jpg

Commentaires (3)

1. zepline (site web) 14/06/2013

Je vois que j'ai toujours des petits mots.
Merci pour les compliments sur les photos.

Quand à ce cher Misenverges, j'espère qu'il est bien rentré du Japon ;)

2. Misenverges38 14/06/2013

Cher baptiste, je me permet de vous relancer au sujet de l'annonce que vous aviez mise sur le bon coin. Après des recherches poussées j'ai finis par vous retrouver.
Cette alcôve m'intrigue toujours...

3. Pseritz 11/06/2013

Les photos sont belles et tu avances sans souci !
Parfait ! Continues de nous tenir au jus, c'est un vrai plaisir. Tous les jours quand j'allume mon PC, hop je viens voir s'il y a des news :)

Je crois que lors de mon prochain voyage je passerai par la Georgie du coup ^^

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site